Mes histoires les plus lues

jeudi 20 février 2014

Un phare dans la tempête !

Voilà ce que représente de plus en plus François pour moi !

Le phare est là, on le sait. Parfois, en se plaçant a un certain endroit, on reçoit une réfraction de sa lentille dans l’œil : il est là, fixe et bienveillant !
Et parfois on l'oublie, il nous oublie... Mais on finit toujours par lever la tête un jour où l'autre pour le voir, pour retrouver sa route.

Ces derniers temps, j'ai eu beaucoup de travail... Et puis j'ai essayé de croire en une histoire que je savais pourtant perdue d'avance...
Entre temps un vieil admirateur a repris contact... Nous étions au collège ensemble : il était mignon et pas moi. Aujourd'hui les rôles sont inversés, je suis sexy et pas lui... Mais il est leader d'un groupe de Hard-rock (physique de biker...). Je l'ai gentiment mis en "attente", parce que j'ai pas forcément envie.
Et puis un ancien collègue marié a repris la valse des textos sexy et du jeu de "si on se voyait, on serait parfaits ensemble !"... Je le verrai sans doute cette semaine, mais j'ai pas forcément envie.

Mais l'autre soir je suis rentrée de chez celui que je convoitais, bien décidée à arrêter de tenter. Et j'ai répondu à un petit texto de François de la veille... Eh bien il s'est rendu disponible, s'est intéressé, m'a rassuré, m'a même fait partager une maquette démo de son prochain projet, et nous avons parlé, et nous allons nous voir, et il a hâte...

J'ai un phare.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire